Une deuxième dernière à Isola 2000

Publié par Antoine C le

Accueil Forums Comptes rendus Ski Une deuxième dernière à Isola 2000

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #2457
      Antoine C
      Participant

      RDV à 6h30, arrivée au dessus du front neige vers 8h15. On serait bien parti un peu plus tôt, mais il parait que les risques de cluster sont trop importants si on part avant 6h. On ne risquera au final pas grand chose, car on ne croisera que des chamois de toute la journée.

      Il reste pas mal de neige sur les pistes, mais on part skis sur l’épaule se doutant qu’il va y avoir un peu de portage… et effectivement il faudra attendre les lacs de Terre Rouge pour chausser pour de bon. On s’interroge sur le sens du tour et on se décide pour celui habituel, le couloir du pas du loup étant un peu raide à la descente. C’est effectivement après Druos (qui passe limite avec les crampons) qu’on se dit avoir fait le bon choix : la première descente coté italien est un délice sur une moquette parfaite que même le golf de Hugues envierait, et sous un soleil itou.

      Après un déjeuner bucolique devant le lac on repart pour le coletto alors que le temps commence à se couvrir. La descente est plus que correcte, mais trop courte pour vraiment récupérer. Arrivés sous le lac du Malinvern, on repaute et on galère un petit peu dans un début de pente un peu raide et une neige bien transformée. Plus haut, on s’interrogera ensuite sur le pas à prendre, heureusement Hugues a imprimé le topo avec la photo : bon pas, bon œil !… mais plus facile à dire qu’à atteindre. On chaussera les crampons à 100m de l’objectif et l’ultime montée de la saison sera assez pénible pour moi, entre la fatigue, l’onglet dû au contact glacé du piolet et la fine grêle qui tombe.

      Enfin arrivé en haut, on profite de la vue bien assombrie par les nuages gris qui ont envahi un ciel pourtant dégagé quelques heures plus tôt et on s’élance pour les derniers virages. Arrivés au lacs, nous nous sépareront malgré nous pour se retrouver un peu plus bas. Hugues préfère rentrer par le GR les ski sur le sac, alors que je tente de rejoindre le col de Mercière pour profiter une dernière fois du versant enneigé. Étant parti trop bas, ça ne passe pas super bien mais que ne ferait on pas pour une petite descente entre les sapins ?

      Et après être arrivé à la voiture, on décide de conjuguer cette dernière sortie un peu épuisante de la saison avec la première bière en terrasse un peu requinquante de l’année !

      Les photos : http://calandoa.free.fr/web/malinvern/

       

       

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.