Rando Raquette dans le Cians – 5/02/23

Publié par Solene le

Accueil Forums Comptes rendus Randonnée Rando Raquette dans le Cians – 5/02/23

  • Ce sujet contient 1 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Solene, le il y a 1 année.
Vous lisez 1 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #3376
      Solene
      Participant

      Sur une proposition de Christian, nous partons tôt le dimanche 5 février pour une rando raquette dans le Cians. Objectif : les Cluons, 1000m de dénivelé ! Font partie de l’équipée : Patrick, Brigitte, Christian évidemment et moi-même, Solène. Nous nous garons sur un parking au bord de la route, quelques kilomètres avant Beuil. Nous aurions pu nous garer au col de la Couillole, mais l’ « aventure » n’aurait pas été la même …et le dénivelé non plus !

      Nous nous équipons dans un froid glacial et partons avec tout le matériel nécessaire : raquettes, DVA, polaires, gants et bien sûr, casse-croûte et eau. Après à peine une centaine de mètres, première difficulté du parcours : à droite ou à gauche ? Deux sentiers s’offrent à nous. Après confrontation de la carte (ancienne) de Christian, du GPS (tout récent) de Patrick et des interprétations de l’un et de l’autre, nous partons à gauche.  L’objectif est de ne pas prendre le sentier « classique » et d’opter pour un parcours de type plus « aventure ».

      Nous avançons donc en fond de vallon, sous le couvert des arbres – et les branches dans nos têtes aussi parfois – en nous enfonçons parfois bien dans la neige accumulée ici. Une fois bien avancés, et alors qu’il devient de plus en plus difficile de progresser au milieu des arbres et des broussailles, on part sur le flanc gauche de la montagne pour nous élever en direction de la tête du Pommier. On avale le dénivelé et on passe aussi au soleil, ce qui est bien agréable. Finalement, nous croisons une piste de ski (qui est sur la station de Roubion) et d’autres randonneurs qui doivent être partis du col de la Couillole (pas aventureux, eux !). Nous ne sommes donc pas perdus – ouf ! Finalement, une trentaine de minutes plus tard, nous voilà au sommet de la tête du pommier.

      A l’horizon, on voit d’autres bosses toutes enneigées, parmi elles se trouve notre objectif, les Cluons. Mais on a encore un peu de chemin. Le paysage est très différent ici : pas d’arbres, juste un manteau neigeux et des courbes douces. Il est midi et quelques,  nos ventres commencent à crier famine mais nous décidons de poursuivre l’ascension. On cassera la croûte au sommet, comme ils disent ! Alors c’est reparti. On descend pour rejoindre la baisse de Clari et puis on remonte ( !) en direction de la tête de Giarons.

      Va savoir pourquoi, on loupe complètement cette tête, on la laisse sur notre droite, et allons en direction de la tête de l’Abric, légèrement plus haute. Une fois au sommet, bien rincés de ces 4 heures de marche, on s’assoit, on déjeune… et on décide de s’arrêter là ! Les Cluons sont en face de nous, un peu plus haut, mais il faudrait redescendre pour remonter, et puis les nuages qui recouvrent les vallées pourraient bien monter jusqu’à nous… Alors on ne traîne pas et 30 minutes plus tard, nous voilà repartis pour une longue descente.

      Les jambes tirent mais nous nous en sortons bien. Après avoir descendu 300 mètres environ, nous enlevons les raquettes : il n’y a plus de neige ici ; on passe en rando classique. Après une ultime discussion « itinéraire » (prend-t-on le chemin à droite, à gauche, ou à gauche-gauche ?), nous entamons une descente « aventure » (hors sentier et bien raide) puis finissons par retrouver le sentier que nous cherchions et qui nous va nous ramener à bon port… Au final, nous avons marché près de 6h30 et fait autour de 900m de dénivelé. On en a plein les pattes mais on a passé une excellente journée, dans la neige et au soleil !

      Vivement la prochaine 🙂

    • #3377
      Solene
      Participant

Vous lisez 1 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.