450 m dans le Bauroux de Séranon

Publié par Christian le

Accueil Forums Comptes rendus Escalade 450 m dans le Bauroux de Séranon

Vous lisez 1 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #1890
      Christian
      Participant

       

      Vendredi dernier 24 juillet, Olivier Sch. et moi, avons gravi les deux beaux éperons du Bauroux de Séranon, équipés ces dernières années par David Mattéoli.
      C’est la Via Del Pierrot que nous avons choisie en premier.
      Accès facile, après parking de la voiture au cimetière. Par une sente au long de la patûre aux Anes qui monte à travers quelques brousailles et épineux, puis vers la paroi parsemée
      de cairns et au final, balisée discrètement. Les plaquettes sont là, nous aussi. Il est 9h, très beau temps et une fraicheur relative dans l’ombre ouest de cet éperon, bien nettoyé et
      au calcaire très blanc.
      Le niveau est exigeant même si les points sont assez proches (6a en gros) que nous partageons en tête. Mais il est plus aisé d’avoir Olivier pour être le premier dans les murs
      raides et relativement dalleux qui impressionne le malheureux second, heureux de trouver à bout de doigts le bas de la dégaine. Toujours un peu venté l’éperon se laisse apprécier
      et surtout le formidable travail de nettoyage et d’équipement (goujons de 12) de l’ouvreur.
      Une traversée avec corde fixe mène au dernier bastion très rond. Le retour s’effectue par un rappel de 45 m puis un cheminement cordé et balisé dans le flanc sud pour rejoindre
      le pied de la voie. je m’y brûlai 2 doigts dans les derniers mètres sur la corde fixe. 4h pour tout ça, 250 m de voie et un paysage magnifique de l’Audibergue à la montagne de
      Lachens.
      Juste une pause pas loin, à l’ombre, avant d’attaquer Aylan notre deuxième voie 50 m plus à l’ouest. C’est l’heure de la sieste et la chaleur se fait sentir.
      Cette voie commence par une longueur de 50 m qui demande du travail 5/6a. Puis accés en plat vers le pied de notre nouvel éperon pour plusieurs longueurs 6a et plus (trois
      longueurs marquées /6b sur 95 m). Olivier se fait léger, comme un plume. Et moi plus lourd, je me hisse (en A1?) mais nous atteignons les longueurs finales en 4, beaucoup plus
      promenantes, ce qui plait peu à Olivier.
      C’est le sommet un vrai après 220 m de difficultés environ en 4h.
      Beau travail de l’équipeur mais quand même une pensée pour mes anciens parcours dans ces parois avec le club de Grasse dans les années 1975 où l’on pouvait trouver 1 ou 2 vieux
      pitons et emmener en initiation alpine de nombreux débutants/es (j’avais appelé l’éperon « éperon des infirmières » mais pas le même itinéraire grimpant…).
      On a admiré un paysage élargi au Teillon et aux plaines de Valderour et quelques champs photovoltaïques.
      Après c’est « sanglier » sur 80 m plein Nord pour revenir par la sente balisée de la rando qui fait le tour du Baou et nous ramène par les ruines du vieux village au cimetière.
      Au final 450 m d’escalade et aussi 450 m de dénivelé pour environ 9h.

      voir topos et photos sur Camptocamp en entrant le nom de chaque voie

      Christian

       

    • #1891
      Olivier
      Participant

      https://photos.app.goo.gl/kbkup7fcmMHS7LDM6

      Merci pour ce compte rendu qui fait envie, Christian!

      Effectivement, deux superbes voies à faire et refaire. Peut-être attendre une journée ombragée pour faire les deux dans la journée. Le vent a fait un peu oublié la chaleur, mais n’a pas aidé quant aux coups de soleil…

      Pour vous donner encore davantage envie, quelques photos sur le lien joint.

      Olivier

       

Vous lisez 1 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.